Editorial du Maire

La sagesse au service du développement.

Dans un contexte sensible et complexe vue les multiples domaines d’interventions, il est difficile de trouver le juste milieu afin de satisfaire tout en faisant l’unanimité ; Que faut-t-il donc faire ? Là se trouve toute la problématique qui aura servit de leitmotive à un organe délibérant  ayant à sa tête un homme charismatique, courageux, dévoué et déterminé à toujours aller aux devant des difficultés en se servant des nouveaux défis comme expérience permettant d’assoir des stratégies efficaces pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Face à la pauvreté ambiante au Cameroun et un environnement pas toujours favorable, la Commune de Mindourou puisqu’il s’agit d’elle, a en une décennie et demi transformé littéralement le visage de cette petite bourgade alors, devenu District ensuite Arrondissement. Il va sans dire que cette bataille ardue qui rappelons-le est loin d’être achevé a été truffé de défis aussi titanesques les uns que les autres ; pour ce faire l’exclusion ne devait en aucun cas être le compagnon de route de ce groupe sur lequel Mpobieng, Ndjem, Badjoué, Baka et autres groupement ethnologie peuplant cette zone cosmopolite avaient fondé tous les espoirs.

Soucieux du devenir des leurs et conscient de la lourde et exaltante tâche qui leurs revenait, l’équipe de bâtisseur ayant à la locomotive un visionnaire éclairée a du batailler corps et âme pour que Mindourou anodin de l’époque soit aujourd’hui la cité du bien être où l’on savoure allégrement les délices et les retombés d’une objectivité et d’une efficacité phénoménale autour des grandes réalisations  concrètes.

De l’éducation à la santé, la formation professionnelle, l’émancipation et le respect  des droits des peuples autochtones en passant par l’électrification de la ville, l’adduction en eau potable, sans oublié les infrastructures immobilières et routières, l’épanouissement de la mère et de la jeune fille, l’agriculture , la pisciculture à cela l’on pourra ajouter la cerise sur le gâteau, une radio communautaire au service de l’environnement et du monde rural qui au fil du temps s’est placée au centre de tout comme une véritable courroie de transmission ; assurément rien n’a été laissé au hasard afin d’aider le Gouvernement Camerounais à atteindre sans se fatiguer ses objectifs ; « un exemple à suivre et à copier ».

Certes rien n’est facile et la perfection est loin d’être le propre du commun des mortels et c’est à ce niveau que cette dynamique équipe s’est inspirée des critiques et forgé une politique participative basée sur une permanente introspection fruit d’une franche et fraternelle Collaboration sur l’orientation d’un patriarche indomptable toujours conquérant qu’est Daniel Félix ELIEM, l’homme au cœur vert et bleu parsemé de poils de plumes et d’écailles comme la luxuriante forêt qui l'a vu naitre et grandir.

Que dire de plus chers internautes sinon bonne ballade et bienvenu les analyses et commentaires car l’Arrondissement de Dja est en pleine confiance.ligne13-38.gif

Daniel Félix Elieme: Cet homme que l'obstacle n'a cessé de stimuler

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site