L'Excellence à l'honneur le 08 Mars 2012

Célébration de la JIF 2012 à Mindourou

L'EXCELLENCE A L'HONNEUR POUR LA BONNE GOUVERNANCE

Aux âmes bien nées la récompense ne regarde pas le nombre de cheveux blanc bien au contraire reconnait la justesse et tranche dans le vif du sujet tout en suivant une logique, celle de la notoriété qui confirme et se consolide jour après jour ; la concrétisation de cette sagesse Africaine s’est fait ressentir à Mindourou mieux qu’ailleurs au point où l’on se demande jusqu’où ira cette jeune Commune aux dents longues et à l’appétit de développement insatiable puisque ne cessant de surprendre positivement et raflant tout sur son passage ; certes cela est à mettre dans l’actif du dynamisme de l’organe délibérant qui n’a rien lâché en 15 ans d’existence, de réaménagement et de restructuration ; il est louable de le souligner pour s’en féliciter que cette transformation a également l’empreinte, l’orientation et la vision d’un homme charismatique que tous s’accordent à appeler affectueusement le visionnaire ; plus qu’une icône, DFE(diminutif du Maire) est une véritable légende que même des décennies ne pourrons faires disparaitre des mémoires.

La cérémonie de remise de prix du 16 Février dernier à l’Hôtel Hilton de Yaoundé a été une occasion de plus pour qu’à la surprise générale la Commune de Mindourou face encore parler d’elle dans le bon sens par l’entremise de son Maire qui, pour la circonstance a décroché le prix de l’excellence régional en occupant le premier rang dans la région de l’Est Cameroun en matière de gestion et de bonne gouvernance, concours organisé et parrainé par le FEICOM et le Gouvernement Camerounais. Bon à savoir cette compétition mettait aux prises toutes les Communes de la Région afin de juger les efforts consentis par les Communes proportionnellement à leurs enveloppes budgétaires pour le développement et l’amélioration des conditions de vie des populations en le strict respect des priorités et des besoins de ces derniers sans oublier la feuille de route gouvernementale.

Cette autre victoire qui sonne le glas d’un triomphe n’est que l’aboutissement d’un dur labeur et d’un travail acharné qui s’est transformé en une véritable hantise quotidienne à savoir sortir les Ko’Zimés (composante ethnologique) de l’Arrondissement de Dja de la pauvreté ; ce prix vient rejoindre plusieurs autres qui ont fait de Daniel Félix Élieme grand cordon de l’ordre du mérite National entre autre ; à signaler également des prix aussi remarquable que significatif (Prix André Fouda, Prix de l’Excellence Africaine, Prix du meilleurs Maire de la décennie… etc.). Assurément l’homme et son équipe ont abattu un travail titanesque, rendant la tâche légère à un gouvernement toujours sous pression de l’émergence ; aucun volet n’été pris à la légère ; santé, agriculture, éducation et bien d’autres encore ont été la source d’inspiration et de défis perpétuel du groupe à Élieme.

Au moment où le Cameroun est dans la phase concrète de la décentralisation, la Commune de Mindourou malgré la modestie de son enveloppe budgétaire donne le ton aux autres Communes plus nanties de la région de l’Est qui ont brillé par une gabegie financière sans réalisation probantes laissant les populations dans la précarité la plus absolue, la désolation et le sous développement total ; il y a donc lieu de comprendre que l’histoire fais des héros et la conjoncture des grands hommes ; l’infatigable bâtisseur malgré le poids de l’âge est loin d’avoir dis son dernier mot, encore moins d’avoir atteint son objectif, celui de faire de l’Arrondissement de Dja et de son Chef lieu une cité du bien être où il fait bon vivre. Le prolongement de la cérémonie a été la présentation du dit prix, du diplôme et du chèque à l’ensemble de la communauté de Dja le 8 Mars 2012 où devant une foule massive l’homme a dit haut et fort que ceci n’était qu’une partie de la marche en avant et pour se faire toute les forces vives de l’Arrondissement doivent s’impliquer  car atteindre le sommet est facile mais s’y maintenir est très difficile.

FRANKLIN EBANDAligne13-38.gif

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Evariste Lebon MBELE MESSE 2013-11-05

DFE reste une icone du développement dans la région de l'Est
Le visage qu'a la commune de Dja aujourd'hui, c'est à DFE que l'on doit cela
Meme si les hiboux et les vautours de la jungle ont eu à tord raison sur lui, il est clair que c'est artisan du développement et de la bonne gouvernance qui est mis hors jeu
on se souveiendra toujours et la nouvelle équipe devrait suivre son modèle.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×